Les solutions pour créer une BDES

Pour créer sa propre base de données économique et sociale, il existe diverses solutions : tableurs, logiciels en ligne ou encore, pour les plus traditionnels, le papier. Certaines sont payantes et complexes à maîtriser, néanmoins d’autres sont simples et rapides d’utilisation.

Pourquoi opter pour la solution de BDES Online ?

Vous ignorez totalement comment créer votre base de données économique et sociale pour votre entreprise et désirez que cela soit réalisé de manière simple et efficace ? Faites appel à BDES Online ! Les experts des Éditions Tissot vous aideront à répondre aux questions  que vous vous posez pour remplir correctement les rubriques, à savoir :

De plus, BDES Online met à disposition de ses clients des outils BDES ainsi que des documents pratiques leur permettant de les guider dans le remplissage de leurs informations dans leur BDU. Plusieurs modèles sont à disposition :

BDES Online vous propose également des solutions adaptées à vos besoins :

La comparaison entre une BDES en ligne et un fichier Excel

En optant pour notre solution en ligne, vous disposez de diverses fonctionnalités :

C’est une solution simple (pas de formation nécessaire), rapide (mise en place en moins de 5 minutes) et sécurisée (vos données sont chiffrées).

À l’inverse, avec Excel, vous devez avoir une maîtrise quasi complète du logiciel. De plus, vos données ne seront pas entièrement sécurisées et votre fichier pourrait vite devenir accessible par tout le monde. Il faut dire aussi que la gestion des droits de visibilité concernant les données de la BDES est impossible à réaliser via cet outil. Microsoft Excel ne permet pas non plus de joindre d’autres documents. Cependant, il est très utile d’avoir à disposition des documents de la base de données économique et sociale pour les instances représentatives du personnel, afin de respecter les obligations légales.

Notez qu’en l’absence d’accord, seules les entreprises de moins de 300 salariés ont encore le choix entre un support papier et informatique. A partir de 300 salariés, le support informatique s’impose.

Pour aller plus loin :